Une victoire encourageante et un moment unique!

Qu’il est bon parfois de se laisser bercer par ses instincts. Je m’étais dit que ça serait une bonne idée d’aller voir la finale sur un écran géant à Naples. A Naples, il y a la "Piazza dei Plebiscito", une place énorme que l’on peut facilement comparé à 4x la place de la Riponne pour les Lausannois, et c’est depuis là que j’ai pu assisté à la défaite de l’équipe de France (d’où le titre du post). J’étais pour l’heure un férvant "tiffosi", un supporter dei "Azzuri" bien que mon coeur soit complétement acquis à la cause hélvétique dans d’autre circonstance.

Mais le plus fort, c’est que je ne suis pas allé seul, bien au contraire, j’en ai profité pour inviter la fameuse (ou du moins devenue fameuse grace à ce blog) italienne du Sud, pour vérifier si les Italiennes aimaient bien le football. La réponse est oui et vous vous en seriez douté, j’ai d’ailleurs des vidéos de la séance des penalties pour appuyer mes dires.

Après plusieurs heures de souffrance, la délivrance   

Je dois dire qu’il est plaisant de vivre de pareil moment une fois dans sa vie. C’est meme dans ces moments que l’on peut voir que l’etre humain est une créateur intéressante à bien des égards. La liesse qui suivit le dernier penalty de la "Squadra Azzura" fut d’une intense force et je sentis, je vous le confirme, toute la joie que les Italien(ne)s portent à ce sport que j’affectionne également mais dans une toute autre mesure je dois bien l’avouer. Et quand je disais plus haut "créature intéressante" je pensais qu’il est vraiement capable du meilleur comme du pire, et ça, non pas par son origine, son statut social, sa culture, son sexe ou toute autre caractérisitque qui peuvent parfois l’enfermer dans des carcans, mais bien par sa faculté à rendre des moments, des événements, aussi anodins soient-ils, d’une incroyable saveur en s’élevant au dessus, justement, de toutes les caractéristiques sitées précédemment.

Pendant un instant, je me suis vraiement senti Italien et faisant partie de cette communauté bien que, en plusieurs points, je diverge énormement.

Alors pour terminer ce post, j’espère que d’autre comme moi pourront, eux, en 2008 etre en Suisse et en Autriche et voir depuis un grand écran d’une place suisse, la Suisse Championne d’Europe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :