La migraine, souvent une origine musculaire !

Vous est-il déjà arrivé de ne pas supporter la lumière, le bruit, les changements de pression, les efforts physiques. Ce sont les symptômes de la migraine. En général, ces douleurs arrivent sous forme d’attaques souvent sur un seul côté et peuvent disparaître en quelques heures ou durer des jours entiers. On associe cela souvent à  un coup de
couteau ou un martèlement, elles peuvent s’exacerber jusqu’à devenir
insupportable, aggravée par toute activité physique. Dans les ultimes cas, elles peuvent provoquer la nausée et des vomissements.

Pour ma part, j’en ai eu une qui m’a fait trois semaines par intermittance. Elle arrivait inopinément et me provoquait des douleurs sur le côté gauche de la tête avec un mal de nuque persistant. Cela pouvait aller jusqu’à des douleurs dans la dent.

Alors, j’ai fait ce que je fais sytèmatiquement maintenant, c’est-à-dire un Biofeedback (capacité du patient d’interpréter les réactions de son corps et d’y répondre comme il convient).

Voici les résultats que j’ai obtenus par mon auto-analyse

J’ai pu remarqué que d’habitude, les accès de migraine débutent par une phase préliminaire : les vaisseaux sanguins de la tête se contractent et se de dilatent dans une première période de céphalée. On a des douleurs et un sentiment de paralysie unilatérale des muscles du bras, des jambes et surtout des muscles oculaires. Ces symptômes précurseurs de la migraine peuvent durer quelques minutes ou quelques heures, avant de disparaître. J’ai pu remarqué qu’à ce stade, il est souvent trop tard et la vitesse de propagation dépend principalement des pressions que l’on exerce sur la nuque ou les muscles du haut du dos (du côté de la douleur).

Les causes de la migraine

Aujourd’hui
encore, on ne sait pas vraiment ce qui cause la migraine. A côté de
dispositions héréditaires, l’origine peut se trouver dans une
diminution cyclique des transmetteurs biologiques. Pour une raison
demeurée inconnue jusqu’à nos jours, le centre du cerveau subit une
surexcitation, qui s’étend à tout l’organe.

Facteurs déclenchants

Parmi les facteurs de
déclenchement de la migraine figurent les troubles du rythme du sommeil
et de la veille, les variations hormonales précédant et accompagnant la
menstruation, les substances toxiques présentes dans l’environnement,
les conditions météorologiques et certains aliments comme le vin rouge,
le fromage à pâte molle, les agrumes, les noix et le chocolat. On
estime que près de 30% des accès de migraine sont dus à des substances
alimentaires. En dernier lieu et dans mon cas, c’est un blocage au niveau des cervicales de la nuque et d’un muscle se trouvant en dessous du bras gauche dans le dos.

Dans mon cas j’ai remarqué que lorsque je faisais de la musculation
(entraînement du dos ou des pectoraux) le soir, j’avais souvant une
soirée "migraine" vers les 4 heures du matin. De plus, lorsque j’étais
couché sur le canapé et j’opérais une pression sur les muscles du dos
ou de la nuque du côté gauche, la migraine démarrait.

Comment utiliser à bon essient les périodes d’intense douleur

Je préconise de prendre un bout de papier et un stylo et de noter toutes les réactions que vous optenez en vous faisant des massages ciblés sur le crâne, la nuque, le haut du dos. Notez également les différences d’intensité de la douleur lorsque vous êtes debout (sans pression particulière) ou couché sur le ventre, le dos, etc… Regardez si on se couchant sur le ventre si vous êtes mieux en tournant la tête à droite ou à gauche sur l’oreiller.

A quoi cela peut-il servir ? Eh bien, tout simplement à définir avec précision les facteurs aggravants des facteurs qui améliorent l’état. Vous pourrez ainsi vous appuyez sur l’empirisme (expérience) pour la prochaine attaque et éviter un cercle vicieux.
Notez aussi les dernières choses que vous avez faites et l’endroit dans lequel vous étiez quand la migraine à démarrer. Etiez-vous stressé ?

Toutes ces informations seront très utiles pour votre médecin ou plus directement pour votre chiropraticien.

Comment faire diminuer la douleur pour réussir à s’endormir

Habituellement dans le cas d’une migraine d’origine musculaire, c’est une inflammation des muscles et des nerfs d’une région donnée. Je préconise de faire des massages ciblés pour détendre les parties tendues de la nuque et du dos avec un baume anti-inflammatoire aux huiles essentielles ou tout autre pommade anti-inflammatoire. Essayez de stopper toutes les pressions sur les zones sensibles pour une qunzaine de minutes pour vous soulager. Essayez de rafraîchir un maximum votre lit. Ensuite retournez-y et tenter de trouver la meilleure position pour s’endormir au plus vite sans trop souffrir.

En conclusion

Je dirai que si cela vous arrive à plus de 3 reprises en moins de 2 semaines. Vous avez vraiement un problème et vous devez le résoudre, sans quoi vous aurez l’air d’un zombie de plus en plus souvent le matin au bureau.
Dans le cas de migraine d’origine musculaire, allez voir un chiropraticien et expliquez-lui votre cas en général 1 à 2 séances suffisent. Pendant cette période, évitez l’alcool et les positions qui pourraient enflammer vos nerfs et muscles.

Publicités

2 réflexions sur “La migraine, souvent une origine musculaire !

  1. Argancel dit :

    C’est une bonne chose que tu arrives à te soulager par des méthodes.
    Moi je souffre d' »algie de la face » ou cluster headache, en général une fois par an ou 2 (si j’ai de la chance) et on ne peut pas faire grand chose pour se soulager.
    Ca dure quelques semaines et ça réveille la nuit, vraiment terrible, et il faut savoir que certains en souffrent tout le temps, le cauchemar!
    Le mieux pour l’expliquer est de lire ces quelques pages:
    http://en.wikipedia.org/wiki/Cluster_headache
    http://www.clusterheadaches.com/

  2. Je ne connaissais pas vraiement l’aglie faciale mais dans tous les cas, cela ressemble quand même aux symptômes que j’ai énoncé plus haut. Il faudrait voir si ce n’est pas d’origine musculaire lorsque tu en as. D’ailleurs à ce propos tu peux aussi peut-être essayer de faire de la posturologie.
    C’est une technique qui permet de rééquilibrer ton squelette avec des semelles émentées. Comme résultat, tu obtiens des tensions diminuées dans les zones à problème, genoux, nuque, dos, etc.. peut-être que cela pourrait t’empêcher d’en avoir plusieurs fois par année.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :